Samedi 24 juillet 2021 (texte et photos Margrit)

Il me semble que c’est la première fois qu’il pleut pendant les travaux de rénovation… Comment poncer sans salir tout ce qui a déjà été nettoyé ?

Grâce à Isabelle qui nous amené sa tente de jardin imperméable, les 3 volontaires, André, Max et Michel ont réussi à poncer tous les pieds de table à l’abri de la pluie. Une fois poncées, les tables ont été stockées dans la salle à manger en attendant d’être laquées. Une partie de ce travail a été réalisé par Michel Claude et Max l’après-midi même. Des forcenés du travail…

Margrit a fini de nettoyer les parois de la salle à manger. Une prochaine fois, nous pourrons les imprégner.

Dans le même temps, Claude a installé toutes les lampes de la salle à manger. Il mettra les globes lorsque tout sera terminé. Il a également débouché les éviers de la salle de bains. Il est discret et pare à toutes les petites imperfections.

Isabelle et Janine ont ripoliné la Pâquerette. Elle est maintenant en état de recevoir des dormeurs dans des lits qui sentent bon la lessive.

Bernard a réalisé les finitions dans le Muguet. Il a teinté les lattes qui ont été changées et a créé deux petites barrières provisoires pour éviter des chutes par les fenêtres. En effet, le sol ayant été relevé, la sécurité n’était plus assurée. Nous chercherons une solution esthétique et uniforme à réaliser sur toutes les fenêtres du 1er étage dans un avenir proche.

Au final, nous avons été 8 personnes à œuvrer à l’avancement des travaux dans une ambiance de fête avec des rires à la clé.

Pendant le dîner préparé par Margrit, Bernard a relevé le cheneau qui coule du côté de la cuisine. Michel était déjà au courant. Il sait exactement où il est bouché. Cela nécessite un creusage au sol. A prévoir lors de la corvée d’automne si le temps le permet.

 

La semaine prochaine, nous prévoyons de vitrifier les dessus de table ainsi que les dessus de banc. 

Samedi 17 juillet 2021 (texte et photos Margrit)

Par temps nuageux, 7 personnes ont répondu à l’appel pour continuer les travaux au chalet.

Bernard, Chichi et Margrit ont lessivé les parois de la salle à manger qui en avaient bien besoin. Le travail n’est d’ailleurs pas encore totalement terminé tant il est astreignant. Nanet a été secondé par Claude pour commencer les rhabillages. Ce travail prend également beaucoup de temps et pour l’instant un peu moins de la moitié de la chambre est terminée.

Lorsque le fils de Bernard, Grégory, est arrivé, ils se sont attelés tous les deux à la réparation du plafond dans la chambre du Muguet. Les lattes manquantes ont été remplacées et l’assise de la pente du plafond consolidée. Il reste à teindre ces lattes pour qu’elles s’harmonisent aux plus anciennes.

Margrit a préparé le repas comme souvent et Jeanine, fidèle à son poste, a mis en place tout ce qu’il fallait pour nous sustenter.

Merci à tout ce monde pour le magnifique travail accompli.

La semaine prochaine, nous sommes pour l’instant 3 à participer aux travaux. Il faudra poncer le reste des pieds de table et imprégner les plateaux et les bancs. Avis aux amateurs. Nanet sera absent, ce qui nous laisse la possibilité de rentrer les tables pour les faire sécher gentiment à l’abri du soleil.

 

Malheureusement la chape n’est toujours pas sèche,  obligeant le comité à éditer un nouveau planing portant jusqu’au 4 septembre. Il est prévu que la chape soit rhabillée à la fin du mois de juillet.

Samedi 10 juillet 2021 (photos Claude, infos Claude et Michel)

Premier jour de travail non prévu dans le planning initial. Une petite chambrée a répondu à l'appel de Margrit pour effectuer les travaux prévus. 4 messieurs et une dame étaient présents. Malgré tout, pas mal de travail a été effectué. Pour le Muguet tout d'abord, une protection en aluminium a été posée sur la nouvelle marche y conduisant, alors que des réparations au plafond de cette pièce ont été faites.

Dans la cave, les passages des nouveaux tubes électriques ont été cimentés. à la cuisine, un des bancs défectueux a été renforcé.

Le travail principal était la poursuite du travail de ponçage  des tables et bancs et l'imprégnation de leurs pieds.

Ce travail n'est toutefois pas terminé, il reste à poncer les pieds de 3 tables et à vitrifier par 3 couches les dessus des tables et bancs. Il y a encore du travail à faire sur ce mobilier.

La chape de la salle à manger continue de sécher et samedi prochain, il sera certainement possible de faire les finitions du plafond et des parois.

Nous restons dans l'attente des instructions à venir de notre dévouée présidente, Margrit.

Samedi 3 juillet 2021 (texte et photos Daniel)

Un magnifique début de journée

Une nouvelle journée de travail au chalet qui a débuté par un ciel magnifique. Ces dames de la cuisine, à savoir Daniela et Jeannine ont profité du temps libre que leur ont laissé leurs tâches pour désherber quelque peu le jardin botanique qui en a bien besoin. Malheureusement, vers 12h30 le ciel s’est gâté et la pluie a commencé à tomber, perturbant tant le repas que les activités de l’après-midi. 

Cuisine et ravitaillements

L’équipe de cuisine, composée ce jour de Jeannine, Daniel et Daniela, sous la direction de cette dernière avait prévu de bien bonnes choses pour la pause de 10 heures, prise à l’extérieur.  Alors que tout était près pour le service de midi, la pluie s’est mise à tomber sous le coup de 12 h 30, obligeant à rentrer en catastrophe assiettes, verres et services.  C’est donc à l’intérieur, à la cuisine que le menu imaginé par Daniela a été consommé. Un risotto délicieux avec des saucisses à rôtir, sauce moutarde et échalotes. Le dessert, servi avec le café était un soleil d’Hawaii, revisité aux oranges de Sicile. 

Ponçage des tables et bancs du réfectoire

A l’instigation de Michel lors de l’assemblée extraordinaire de jeudi dernier, il a été entrepris le ponçage des tables et bancs de la salle à manger suivi de l’enduisage de deux couches de protection incolores. Pour les bancs, il s’agissait également de les renforcer, alors que les tables ont dû être débarrassées de leur surface en  linoleum relativement usée. C’est avec beaucoup de difficultés que la couche de colle restante a été poncée, générant lors de cette opération des nuages de poussière. Le temps manquant, il n’a pas été possible de terminer ce travail qui devra s’achever lors d’un prochain samedi.

En avant marche pour le Muguet

Suite aux travaux effectués lors des premiers samedis, le sol du Muguet a été rehaussé de 26 centimètres. De ce fait, nos menuisiers en chef, Nanet et Humberto ont effectué toute une série d’opérations, à commencer par couper le bas des portes afin de pouvoir mettre en place une marche.  Cette dernière, recouverte du même revêtement en PVC imitation chêne que le sol du Muguet est du plus bel effet. Quelques travaux de finition comme la teinture des sous-plinthes où la suppression des tôles  à travers lesquelles passait l’ancien conduit de cheminée du poêle supprimé depuis de nombreuses années ont été effectués dans cette pièce avant que le sol, les murs et le plafond ne soient aspirés puis lavés à l’eau. Pour terminer cette journée de travail, les lits et matelas ont été remis en place. Margrit et Isabelle viendront au chalet durant la semaine pour mettre en place la literie. 

Salle à manger, un peu de retard

La chape liquide n’étant toujours pas sèche, un chauffage a été installé qui devrait rester en fonction toute la semaine. Le but est de pouvoir enfin intervenir dans cette pièce, notamment de terminer les hauts des parois qui ont été modifiés par la suppression ou l’ajout de certaines poutres, respectivement la modification de la hauteur du plafond.  Les nouveaux éclairages pourront ainsi également être posés.  La chape devra ensuite être poncée et rhabillée afin de supprimer les nombreuses marques qu’elle comporte avant de recevoir son revêtement définitif.

Margrit va lancer un appel pour disposer d’un effectif suffisant pour la suite des travaux, samedi prochain. Merci aux 6 hommes et 4 dames qui ont œuvré durant cette journée, dans le bruit et la poussière.

 

A noter que les gardes pourront se dérouler selon le programme prévu, avec pour seule contrainte la non utilisation de la salle à manger.

Samedi 26 juin 2021 (photos Chichi et Daniel, texte Daniel)

Le Muguet est terminé

L’appel de Margrit a été entendu, quelques volontaires se sont annoncés pour terminer les travaux prévus au Muguet. Cette pièce, très différente de l’ancienne n’est maintenant plus que sur un seul niveau. Le parquet PVC, imitation chêne est magnifique. Cette chambre dont le plancher est maintenant plus haut de 26 centimètres est parfaitement isolée de la salle à manger de laquelle les bruits ne seront plus perçus. Les petits enfants pourront ainsi dormir tranquillement pendant que les parents passent leur soirée au dessous. Une marche sera mise en place prochainement. Dans la salle à manger, tous les fils électriques ont été tirés depuis les boîtes de dérivation jusqu’aux emplacements des futurs éclairages. Les quelques secteurs pas encore branchés sur l’interrupteur général l’ont été, diminuant ainsi les risques d’incendie.

Pendant que les 6 travailleurs s’affairaient au 1er étage, Jeannine et Jean-Bernard, en charge du ravitaillement, ont préparé une ratatouille accompagnée de pommes de terre et des côtelettes sur le grill.

 

En raison du retard pris par le séchage de la chape liquide, une nouvelle planification de la fin des travaux et des finitions sera discutée jeudi soir 1er juillet  lors de l’assemblée extraordinaire convoquée pour 20 heures aux mines d’asphalte.

Cuisine et pauses

Samedi 19 juin 2021 (texte Margrit, photos Margrit, Isabelle et Daniel)

A l'extérieur

A l'intérieur

10 personnes, dont Elie le fils de Chichi, ont répondu à l’appel du jour.

Après avoir eu le plaisir de découvrir le beau travail fait pendant la semaine, par Thierry en coulant la chape et Nanet en préparant la mise en place de l’isolation, nous avons organisé le travail de la journée.

Il n’était pas possible de continuer les travaux d’électricité dans la salle à manger car la chape est encore liquide. On ne peut donc pas y accéder. Il faudra 4 semaines pour qu’elle sèche correctement et que l’on puisse y poser le lino. C’est notre premier contre-temps.

Alors, tous les hommes se sont mis à l’œuvre pour poser l’isolation entre le plafond de la salle à manger et le sol du Muguet. Ça a roulé comme sur des roulettes ! Chacun a su comment et quoi faire. Bravo à ces maitres de la coordination ! L’isolation est posée et un plancher la couvre. Il pourra recevoir le futur lino. La ventilation qui ne sert plus à rien a été bouchée avec de l’isolation et du bois. Le trou sera fermé avec de la maçonnerie lorsque des travaux de façade seront entrepris.

Afin que tous restent motivés, Isabelle, Jeannine et Margrit ont préparé les 9h, le dîner et les 4h. Chichi a mis la main à la pâte en surveillant le rôti fait au grill. Les mets furent délicieux comme d’habitude et c’est ainsi que Chichi a réalisé qu’il était obligé de rentrer son ventre quand on le prenait en photo.

Claude a profité du temps (beau + assez de temps) pour vider la fosse de la cuisine d’où il a sorti un seau complet de pâte peu ragoutante.

Margrit a terminé de désherber le tour du chalet qui est maintenant tout beau.

Les travaux se sont arrêtés vers 16h00 après de délicieux brownies préparés par Isabelle.

La semaine prochaine, très peu de personnes seront disponibles et comme nous devrons attendre pour terminer le sol de la salle à manger, nous nous concentrerons sur l’étage.

Le mur ouest sera isolé et remonté. Et comme nous serons un peu désœuvrés, nous avons trouvé un petit plus à mettre à notre actif.

En mettant le sol de la chambre du Muguet à niveau, cela a créé une marche très haute. Il a donc été convenu que nous réhausserons le sol du corridor pour former une espèce de plateforme qui permettra d’être à niveau avec l’arrivée au haut de l’escalier.

Si la chape est assez sèche, les personnes volontaires (pour l’instant il n’y en a qu’une mais la participation reste ouverte) ponceront les lames de bois de la salle à manger dans le but d’égaliser les teintes avec les parties de rhabillage.

 

Avis aux amateurs : Les travaux continuent dans une ambiance de fête et les inscriptions restent ouvertes. C’est notre chalet, c’est votre chalet, c’est en le bichonnant qu’il devient vivant et que nous lui donnons une âme.

Le travail de la cuisine et les temps de repos

Samedi 12 juin 2021 (texte et photos de Margrit)

Les bouilles

Les courageux travailleurs de cette rude journée.

Les ravitaillements

Lors de chaque pause et pour le repas de midi, les membres ont été choyés par les deux cuisinières Margrit et Isabelle.

Samedi dès 8h, 11 Clubistes se sont rencontrés pour continuer les travaux de rénovation de la salle à manger. Le but de cette journée était de poncer et ajuster le diamètre des poutres, de les poncer et de les traiter ainsi que de peindre les panneaux prévus pour le plafond.

Durant la semaine dernière, la dalle aurait dû être coulée mais il a été décidé avec les professionnels que ce travail serait remis à la semaine à venir. En effet, le décèlement des poutres et leur maniement risquait d’endommager le béton par leur poids. Il aurait fallu rhabiller la dalle toute neuve.

Le report de cette étape nous a permis d’enlever nous-même le socle du fourneau au marteau-piqueur, un travail de moins à mettre à nos factures !

2 équipes se sont mis à l’œuvre durant le matin. La première s’est attaquée à la peinture, l’autre a commencé par retirer les poutres. Ce travail délicat a demandé de la force, de l’ingéniosité et une bonne cohésion d’équipe. Mission réussie !

Sur le coup des 9h, préparés par Isabelle et Margrit, François Jeanneret juste de retour de vacances, est venu voir ce qu’il nous fallait pour bien gérer cette journée.

L’équipe de peinture a terminé son travail avec un ponçage fin des panneaux et l’équipe des poutres s’est mise à la tronçonneuse pour réduire les poutres trop épaisses toutes à la même dimension. Une 3e équipe s’est formée pour tirer l’électricité pour les futures lampes LED.

Le repas de midi, toujours préparé par Isabelle et Margrit, a été le bienvenu après cette lourde besogne. Mais la journée n’était pas terminée.

L’après-midi a été consacré au traitement des poutres et à leur remise en place. Pour égaliser le plafond et le sol du « Muguet », les artistes ont doublé certaines poutres et tout mis de niveau.

Dans leur élan, ils ont décidé de poser le plafond. François, de retour, a découpé les panneaux à la grandeur voulue et en équipe, ils ont réussi à tout poser.

La journée s’est terminée vers 18h30 et les 4h ont été pris sur le pouce. Une équipe qui a travaillé d’arrache-pied tout en sifflotant et en blaguant.

Bravo aux 11 participants dont Ohyan, le fils de Christian qui n’a quasi pas pris de repos et qui a été aussi polyvalent qu’efficace.

 

La semaine prochaine Thierry Codoni viendra couler la dalle. Samedi prochain sera consacré à l’isolation. Nous sommes toujours dans le timing.

Les travaux extérieurs

Poncer, peindre, scier, tronçonner, de quoi redonner l'aspect du neuf aux anciennes poutres.

Les travaux intérieurs

Après deux samedis de travail, le plafond du réfectoire a déjà trouvé son nouvel aspect.

Samedi 5 juin 2021 (photos d'Isabelle et de Jean-Marc)

Le réfectoire

Le réfectoire a demandé le plus de travail. Après le démontage de l'électricité, des plafonds et de tous les entre-poutres, ce fût au tour du sol d'être démantelé. Plusieurs couches ont été démontées, avec parfois de la résistance des matériaux. Le revêtement de sol, puis le plancher, ensuite les poutres qui le soutenaient, enfin les scories parmi lesquelles de gros cailloux qui pourront servir à l'élaboration d'un petit mur ont été évacués. L'avance a été telle qu'il n'a pas été nécessaire de travailler le dimanche, jour de réserve.  Prochaine étape au début de la semaine, le coulage d'une dalle sur laquelle il sera ainsi possible de marcher  samedi prochain. L'avance est telle que le démontage du plafond, initialement prévu pour le prochain week-end est terminé. De quoi prendre de la réserve sur le planning. Bravo à nos jeunes et moins-jeunes mais dynamiques membres pour le magnifique travail effectué durant cette journée. 

Le Muguet

Démontage et évacuation du plancher du Muguet, laissant apparaître la poutraison qui s'est révélée en meilleur état que prévu. Bravo à cette équipe d'artistes équilibristes.

A l'extérieur

Sortir les planchers et plafonds en bois, les débiter, les transporter pour les brûler, tandis que d'autres évacuent les scories à la brouette. Un apéritif vers le grill, à l'écart de la poussière a été bien mérité.

En cuisine

L'équipe de cuisine était composée pour le service d' Isabelle et de Janine. La tresse maison pour les 9 heures, les lasagnes avec salade et verrine de petits fruits à midi, ainsi que le cake aux poires et au pavot pour les 4 heures ont été eux préparés par notre présidente Margrit et son compagnon Daniel. Le tout a été très apprécié par les 17 personnes présentes durant ce samedi.

 

Le stockage du mobilier

Le mobilier du réfectoire ainsi que les lits du Muguet ont été stockés en plusieurs emplacements.